Avec celles qui prennent soin de nos voyages

Le 22 mars 2018, j’ai participé à la mobilisation pour les cheminots en grève aux côtés de quelques employées de l’entreprise de nettoyage ONET, firme responsable de la propreté des gares d’île-de-France. Asta, Abi, Bamiraki et Awa y travaillent depuis près de 20 ans, parfois davantage, et sont sont elles-mêmes d’anciennes primo-grévistes. En novembre 2017 et pendant 45 jours, elles avaient tenu, parmi une centaine d’autres salarié.e.s dont Oumou Gueye et Fernande Bagou (responsables syndicales), des piquets de grève dans les gares alentour afin de protester contre la clause de mobilité imposée, sans discussion, par ce sous-traitant de la SNCF. Ce jour-là, nous avons déjeuné ensemble avant que la mobilisation ne démarre. Les voir marcher aux côtés de manifestants aguerris, l’énergie au coeur, à perdre une journée de salaire avec leurs genoux fragilisés par leur métier, m’a rendu fière de les rencontrer.

_MG_5546

« Ma soeur, quand on a commencé la grève, les cheminots de SUD rail sont venus soutenir nos droits. C’était une bonne chose. Ils ont donné des conseils pour nous. Si quelqu’un fait de bonnes choses pour toi, et même si on est pas africain pareil, alors une fois qu’ils ont des problèmes, il faut les aider jusqu’au bout. »

_MG_5557_MG_5561_MG_5576

_MG_5597

« Le mois que nous n’avons pas travaillé, on a pu payer notre loyer et nourrir nos enfants. Ils nous ont permis de gagner de l’argent, grâce à la caisse de grève. On le sait qu’ils ont un bon coeur. Nous aussi, aujourd’hui, on doit être debout, pour leur donner notre force. »

_MG_5626_MG_5633

_MG_5636

« Plus de cent personnes ont fait grève. Mais ONET, ils sont trop durs. Ils voulaient changer nos contrats, alors qu’on ne sait pas toujours lire et écrire. Mais on connaît nos droits. Ça fait presque 30 ans que je travaille, je connais mes droits. Personne ne travaille gratuitement. »

_MG_5645_MG_5655_MG_5661_MG_5664

_MG_5683

« Moi ça fait 3 ans que je travaille sur cette gare », dit l’une. « Je travaille à la gare depuis bientôt 24 ans », en ajoute une autre.. « Moi, ça fait 19 ans. »

_MG_5705

_MG_5709

« ONET n’a encore rien respecté des accords engagés, après la grève. On est aussi pour ça : pour manifester encore pour nos droits. »

_MG_5763_MG_5804_MG_5737

_MG_5810

« Certains des salariés, pas beaucoup, n’ont toujours pas touché leur paie du mois de décembre. »

_MG_5834
_MG_5871_MG_5873

*
Quelques temps plus tard avec un camarade, je rencontrerai Fernande Bagou, responsable syndicale. L’occasion de revenir sur leur grève. Son important témoignage est à lire sur ce lien.

_MG_6181

« Les policiers ont été violents. Il y en a un qui m’a poussée, ils ont pris un collègue et lui ont tordu le bras — il n’a plus pu venir sur le piquet de grève pendant trois jours. On a peu parlé de cette brutalité, et pourtant c’était ça le plus dur pour nous. »

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :