Auteure

mbaiMaya Mihindou est née en 1984 au Gabon. Autodidacte, elle se forme à l’image par le biais de l’illustration, ce qui l’amène à découvrir le monde de l’édition et de l’impression. Le dessin lui permet d’aborder la question des identités précaires, déracinées, fragiles et mouvantes. La photographie, qu’elle pratique en parallèle, prolonge ces réflexions dans le cadre de voyages (au Mexique, en Colombie, mais aussi au Cameroun, au Burundi et au Gabon), de reportages et de projets plus personnels.
Elle a entamé, depuis 2012, un travail de recueil de paroles et d’images sensorielles autour de la gestion du deuil et travaille sur une série de portraits intitulée « People tree« .
Elle vit et travaille à Paris et contribue, depuis 2014, à l’écriture d’articles et à la réalisation de portraits pour la revue Ballast. Elle documente également le travail d’autres artistes et n’aspire qu’à multiplier les approches et les rencontres.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :