Avec celles qui nettoient nos gares

Le 22 mars 2018, j’ai participé à la mobilisation pour les cheminots en grève aux côtés de quelques employées de l’entreprise de nettoyage ONET, responsable de la propreté des gares d’île-de-France. Asta, Abi, Bamiraki et Awa y travaillent depuis près de 20 ans, parfois davantage, et sont sont elles-mêmes d’anciennes

Avec la revue BALLAST

Portraits réalisés dans le cadre d’entretiens pour la revue Ballast.   « Les « valeurs » occidentales ont été étendues, imposées, des diversités ont été rayées de la surface de la Terre, d’autres ont été déconstruites, mais toutes, d’une manière ou d’une autre, sont entrées en Relation pour produire du nouveau. Dans

Se battre

« De grandes batailles avaient été livrées pour accorder les consciences et faire taire leurs obscures visions ; elles avaient due se taire et mourir des siècles durant, elles ne pouvaient plus être possédées par eux — ni leurs enfants. Ils avaient tout détruit tant ils voulaient la guerre. »

Avec quatre yeux

Quelques travaux de photos en collaboration avec d’autres artistes. Camille, Thaë, Terre d’Oubli (clip) Rose, Olly Plum, Anna Furiosa, Misungui, Dwam et Carmina pour le film queer L’Annonce France, Sophie R., chercheuse. France, D’ de Kabal, poète, dramaturge. La maison brûlée Colombie, Rita, compositrice Colombie, Dario, chef de sécurité. Japon, Trio*skyzo*phony

Buscando por Frida Kahlo

« Déjà frondeuse et grande gueule, elle était venue à lui déterminée et prête à suivre les pas du peintre qu’elle admirait. Une Frida tour à tour pitre et pirate, boitant depuis l’enfance, osant le pantalon pour mieux planquer des os malingres. Des mois de convalescence avaient achevé en elle

Le Gabon, les pleureuses et les chiens rouges

« Cinquième jour, aller jusqu’à Moabi – 500 kilomètres – pour le dernier chapitre, traverser tout le pays sur ces nouvelles routes construites par les ouvriers venus de Chine pour le rapatriement de leur part de bois d’okoumé. Et longer la forêt, rouler en brousse. Arrêt à Lambaréné pour manger

Retour au Japon

« L’air est doux, mouillé. La belle saison boutonne les arbres et la nuit s’affiche en pleine lumière — néons pailletés et panneaux lumineux guindent la ville depuis deux heures. Dans une cave, des concerts de rock énervé : jeunesse punk, artiste de butō contemporain et vieux de la vieille

Créez un site ou un blog sur WordPress.com